Graduation Ceremony Honouring the Students of LFNY and FASNY

June 27, 2016 | By French Culture

On June 22, the Cultural Services of the French Embassy in New York welcomed students from the Lycée Français de New York and from the French American School of New York who received the Mention Très Bien distinction on the Baccalauréat exam. Cultural Counselor Bénédicte de Montlaur congratulated the students with the following speech.

Bonsoir à toutes et à tous,

Ce soir, je suis très honorée d’accueillir autant de jeunes gens brillants, ainsi que leurs parents et professeurs, aux Services Culturels. Je tiens à vous féliciter chaleureusement pour vos résultats au diplôme du baccalauréat. Chers littéraires, chers scientifiques, vous êtes arrivés à un carrefour important de votre vie. Votre formation est déjà singulière. Vous avez la chance d’avoir reçu une éducation bilingue. Cela fait de vous les ambassadeurs d’au-moins deux cultures. Je vous souhaite de mettre à profit cet avantage indéniable. C’est essentiel pour plusieurs raisons.

Tout d’abord, vous incarnez le futur. En tant que représentante de la France aux Etats-Unis, je me dois de vous présenter et d’insister sur les opportunités qu’offrent la maitrise du français au XXIème siècle. Aujourd’hui, le français est parlé par plus de 220 millions de personnes ayant le français comme langue maternelle, dans environ une cinquantaine de pays. De plus, une récente étude démographique prévoit que 750 millions de locuteurs parleront français en 2050 ; soit 8% de la population mondiale.

Le rayonnement d’un pays dépend de la transmission de sa culture par tout un chacun. Vous avez étudié un programme français dans un lycée new-yorkais. Vous avez donc en mains les clés d’un monde multiculturel. La culture française en est une composante. Néanmoins, la maitrise du français ne vous donne pas accès exclusivement à la culture française, mais bien à la culture francophone. Dans cette formidable progression, l’Afrique, en pleine expansion économique, occupe une place primordiale puisqu’elle comptera 80% de ces francophones. Cette culture francophone rassemble un patrimoine luxuriant de livres, de films, de musiques… Un projet qui nous tient beaucoup à cœur est la librairie Albertine, inauguré il y a deux ans. Son but est de promouvoir cette culture à multiples facettes. On peut y feuilleter Proust ou Balzac, bien sûr. Mais aussi des ouvrages en français d’auteurs congolais comme Alain Mabanckou, récemment nommé   professeur au Collège de France, libanais comme Amin Maalouf, ou haïtien, comme Dany Laferrière. Cette mise en avant du patrimoine culturel de pays d’Afrique et du Moyen-Orient me tient personnellement à cœur. Avant de venir ici, j’ai travaillé à la direction d’Afrique du Nord et du Moyen-Orient au Ministère des Affaires étrangères à Paris. J’ai également passé trois ans à l’Ambassade de France en Syrie. Je n’ai pu que constater l’importance de l’ouverture d’esprit et de la diversité culturelle.


Ainsi, le contact avec d’autres cultures encore a tant de choses à apporter à la francophonie. Grâce à votre éducation bilingue, vous possédez les clés d’un monde multiculturel. Ce monde multiculturel reste toujours à affirmer, à enrichir grâce à nos actions, et bientôt vos actions. Au début de ce mois, nous avons justement accueilli à l’occasion de la Franco-American’s Children’s Book Publishers Conference, le Ministre des Affaires Etrangères Jean Marc Ayrault qui a souligné l’importance de la littérature en faveur de la coopération internationale. Vous avez donc, vous aussi, la responsabilité de pérenniser la diffusion de l’art et de la culture dans leur diversité. Gardez à l’esprit que vous avez le pouvoir de faire changer les choses. Vos études, les décisions que vous avez prises et allez prendre vous permettent de construire un avenir.  

Et comme le disait François Mitterrand : « Il y a toujours un avenir pour ceux qui pensent à l’avenir ».

Un dernier conseil : l’avenir vous attend, faites-y de grandes et belles choses !

Comments are moderated and generally will be posted if they are on-topic and not abusive.
Sign in or register to post comments.