• Events
SEE ALL
Nov 1
TOUR
US Tour | Ibeyi Los Angeles, CA
Nov 19
Concert
Ibeyi at the Theater at the Ace Hotel! Theatre at Ace Hotel 929 S Broadway Los Angeles, CA 90015
Nov 12
TOUR
Quatuor Van Kuijk: US Tour 1 E 70th St, New York City, NY 10021

Réjane Sénac

Réjane Sénac is a CNRS researcher at the Center for Political Research at Sciences Po (CEVIPOF) and a lecturer at Sciences Po. She is a member of PRESAGE, the steering committee for the research and lectures program on gender studies at Sciences Po. She is the President of the parity commission for the Haut Conseil de l’Egalité entre les femmes et les hommes, the high council for equality established by the French Prime Minister’s office.

She obtained her PhD in Political Science from Sciences Po in Paris and holds postgraduate degrees in law and philosophy from the University of Paris 1 – Panthéon Sorbonne.

As exemplified in her work on the sexual order and contemporary uses of parity and diversity, Sénac’s research brings political theory and a cognitive approach to public policy together to examine the tensions between policies on equality and identity against the French notion of a république indivisible (indivisible republic), as well as a society of recognition.

Her publications include L’égalité sous conditions. Genre, parité, diversité (Presses de Sciences Po, 2015), L’invention de la diversité (PUF, 2012), L’ordre sexué. La perception des inégalités femmes-hommes (PUF, 2007) and articles or chapters such as “Parity and the sexual order” have been published in Béatrice Mousli and Eve-Alice Roustang-Stoller’s Women, Feminism, and Femininity in the 21st Century  - American and French Perspectives, New York & London (Palgrave Macmillan, 2009)

 

Lectures offered (in French/English)

"The French Republic Brought to the Test of Parity and Diversity"

After a global crisis that sparked in 2008 and in the lost decade that it is proving to be, Western neoliberal democracies appear, more than ever, to reproduce social and economic inequalities (Piketty, 2013). In this context, Réjane Sénac’s research scrutinizes the promotion of parity and diversity and attempts to grasp what their contemporary usage says about the equality principle in 21st-century France. The resilience of gender, race and social inequalities cannot be seen as a mere imperfection in the implementation of the “Liberty, equality, brotherhood” maxim, but as an illustration of the ambivalence inherent to these very principles. The main question guiding Sénac’s analysis can be put as follows: How does the concept of diversity, as it is framed in France, attempt to reconcile three competing notions: a republican equality entrenched in a universalistic tradition, the politics of identity facing a multicultural challenge, and a neoliberal focus on social investment (Esping-Andersen, 2009)?

About the book 

L’Egalité sous condition

(Les Presses de Sciences Po, 2015)

Que disent les usages contemporains de la parité et de la diversité, ainsi que les controverses sur la prétendue théorie du genre, du principe d'égalité à la française ? En quoi permettent-ils de comprendre la persistance des inégalités sociales et économiques malgré l'égalité proclamée dans le droit ? L'analyse croisée de rapports, de discours, de données quantitatives et d'enquêtes qualitatives montre qu'en transformant les facteurs d'exclusion puis de discrimination en facteurs d'inclusion, la promotion de la parité et de la diversité porte une égalité sous conditions de performance de la différence. Les politiques d'inclusion au nom de la richesse des différences ne remettent en effet pas en cause le rôle central que joue la complémentarité sexuée et racialisée dans l'ordre politique. Elles l'utilisent au contraire comme une justification et une condition. En se réappropriant les approches critiques, en particulier féministes et postcoloniales, ces politiques contribuent au tournant néolibéral, allant jusqu'à marchandiser le principe d'égalité. Afin que l'égalité retrouve une épaisseur politique, n'est-il pas temps de dénoncer cette ruse de la raison néolibérale qui consiste à la paralyser, voire à l'empoisonner, en l'exaltant ?

L’Invention de la diversité(PUF, 2012)

Une abondante littérature issue de l'univers du management ne cesse de vanter les mérites de la diversité à la fois pour développer les performances des organisations et pour consacrer leur responsabilité sociale. Fin 2008, au croisement du monde économique, social et politique, le lancement du label diversité et le discours de Palaiseau du chef de l'État cristallisent le débat sur l'articulation entre l'unité du corps politique et social et la reconnaissance de sa pluralité. Trois ans après, au regard des débats européens sur l'échec du multiculturalisme, la tentation est forte d'interpréter la diminution de la visibilité médiatique et institutionnelle de la diversité comme l'expression d'une tentative avortée de faire prévaloir le multiculturalisme en France. Cette recherche nuance cette interprétation à l'aune des débats théoriques qu'elle soulève, en particulier en ce qui concerne la redéfinition des termes de la citoyenneté, voire de la nationalité, et de la complexité des acteurs et des normes en présence.


Note that we have limited funding available for Réjane Sénac’s tour. If your institution is not based in the tri-state area, please let us know if you would be able to arrange for travel to/from the event.


If you would like to invite this author to speak at your university or bookstore, please fill out the application form and email it to Anne-Sophie Hermil at anne-sophie.hermil@diplomatie.gouv.fr

AUTHORS ON TOUR