• Events
SEE ALL
Sep 28
Concert
Frédéric Yonnet at DC JazzFest 2400 East Capitole Street
Sep 30
Talk
Scholastique Mukasonga & Maaza Mengiste ONLINE EVENT Brookline Booksmith and City of Asylum Bookstore
Sep 30
Talk
Scholastique Mukasonga & Maaza Mengiste ONLINE EVENT Brookline Booksmith and City of Asylum Bookstore

René Pinnell - Fondateur de Kaleidoscope, plateforme pour les créateurs XR

Kaleidoscope est la plus grande communauté dédiée aux créateurs d'expériences immersives (XR) avec 20 000 membres. Alors que le COVID-19 vient perturber une industrie encore en structuration, René Pinell, fondateur et CEO de Kaleidoscope partage son analyse de la situation et des perspectives pour les créateurs XR.

Face à la crise actuelle, comment réagissent les professionnels de la XR ? 

Comme la pandémie l’a tristement mis en évidence , les artistes représentent une communauté particulièrement vulnérable sur le plan économique. D’après un récent sondage que nous avons mené, 74% des artistes ont perdu la majorité de leur revenu. Et cela est aggravé par le fait que 81% des artistes n’ont pas encore reçu d’aides financières de la part du gouvernement, de fondations ou d’autres organisations. La communauté créative que nous sommes doit intervenir pour combler ce vide. Ce qu’il faut aujourd’hui, c’est une réponse de l’ensemble de l’industrie pour soutenir les artistes.

Pouvez-vous nous en dire plus sur les bourses que vous avez lancées pour aider les créateurs XR ?

La mission de Kaleidoscope est d’aider les artistes à financer leurs œuvres. Elle me tient personnellement à cœur car j’appartiens à une grande famille d’artistes : mon arrière-grand-père était un acrobate du théâtre de vaudeville, mes deux grands-parents étaient musiciens, ma mère est chanteuse de jazz et mon père écrivain. Depuis tout petit, j’ai compris l’importance de l’art tout en étant témoin de la dure réalité économique de la vie d’artiste. Avoir une vie stable de classe moyenne est hors de portée pour la plupart des artistes même s’ils ont du travail. Être artiste, pour beaucoup, revient presque à faire vœu de pauvreté. Le système actuel de soutien aux artistes est clairement dysfonctionnel. Les artistes et leurs créations sont d’une valeur inestimable pour la société. Leur reconnaissance par la mise en place d’un système de rémunération juste est un enjeu clé.  

Récemment, nous avons donc lancé « Kaleidoscope Grants », un programme de bourses attribuées tous les mois afin de soutenir les artistes et de nouveaux films, jeux, applications, œuvres d’art et plus encore ! Elles sont financées par les cotisations des membres de Kaleidoscope et les projets soutenus sont, eux aussi, sélectionnés par les membres. Le premier mois, six bourses ont été attribuées pour un total de 10 000 $. D’ici un an, l’objectif est d’atteindre un financement total par mois de 100 000 $. Parmi les bourses attribuées : « Femme Futures » soutient des œuvres XR créées par des femmes, « Creative Challenge » la création de nouvelles œuvres XR, « Premium VR » la distribution d’œuvres VR, « Transformations » les projets XR liés au spectacle vivant.

L’annulation de festivals sous leur forme physique est-elle un coup dur pour l’industrie ? 

Les grands rassemblements tels que South By South West (SXSW) et Tribeca, tout comme d’innombrables évènements locaux, jouent un rôle essentiel dans l’économie générale et la croissance de notre secteur. C’est lors de ces événements que les artistes sont repérés et les contrats signés. Les organisateurs ont été forcés de faire le choix difficile - mais responsable - d’annuler ces évènements. Par conséquent, les projets en développement et les ressources de nombreux professionnels et artistes XR sont impactés. Dans cette période, nous devons nous rassembler en tant que communauté et faire preuve d’entraide. Aussi, nous n’avons d’autre choix que d’innover pour trouver de nouvelles manières de créer du lien social. C’est dans cet esprit que Kaleidoscope et le Museum of Other Realities se sont associés pour aider tous les acteurs de la communauté XR à organiser leurs évènements en réalité virtuelle.

La consommation de films et jeux vidéo explose avec le confinement, la demande en casques et contenus VR est forte. Dans le même temps, les lieux de diffusion physique ont fermé et la chaîne de fabrication et d’approvisionnement en casques est ralentie. Alors que l’industrie n’est pas encore mature, pensez-vous que le COVID-19 soit un accélérateur pour la VR ? 

Le COVID-19 a un effet positif sur l’utilisation de casques VR qui bat des records. Il y a un grand besoin d’interactions sociales, et bien que les conférences vidéo soient un outil précieux, c’est une alternative pauvre par rapport au fait « d’être » véritablement avec quelqu’un. La réalité virtuelle, pour sa part, propose aux gens une vraie expérience sociale et rivalise avec la présence physique. C’est pourquoi nous avons redoublé d’efforts pour accueillir tous nos évènements en réalité virtuelle au Museum of Other Realities. Plus que jamais, nous avons tous besoin de trouver des modèles économiques rentables pour la VR. L’enjeu n’est pas seulement que le secteur survive à la récession mais qu’il en sorte renforcé et adapté à la nouvelle donne économique.

Quels sont les leviers majeurs sur lesquels reposent le développement de la VR 

Les artistes sont les principaux moteurs du secteur XR. Sans les films, les jeux, les expériences XR que les artistes créent, il y aurait peu de raisons pour que le grand public achète  un casque. Si l’on veut que le secteur de la XR se développe, nous avons besoin d’encore plus de contenus, d’une qualité encore supérieure. Et pour ce faire, nous avons besoin d’accroître notre soutien aux artistes. Kaleidoscope se mobilise pour bâtir un avenir où les artistes auront le contrôle, où leur talent sera récompensé, et où les levées de fonds seront ouvertes et accessibles.

Propos recueillis par Emma Buttin, chargée de mission TV, New Media et VR (New York)
Twitter : @emmabuttin


René Pinnell est le fondateur et PDG de Kaleidoscope, une plateforme de financement pour les artistes. Jouant un rôle essentiel dans le renouveau artistique de la VR, Kaleidoscope aide les créateurs à financer des projets originaux. La plateforme a levé $34 millions de dollars jusqu’alors pour des créations XR, dont les premiers films VR présentés à Sundance (budget à sept chiffres). En tant que producteur délégué, René Pinnell a travaillé sur des projets parmi les plus novateurs du secteur dont le film d’animation en VR « BATTLESCAR » avec Rosario Dawson, et la série en VR « SPHERES » avec Jessica Chastain, Millie Bobby Brown et Patti Smith.

Twitter : @KaleidoVR
Instagram : @kaleidoscope.fund
Facebook : @kaleidovr

MORE IN WHAT'S NEXT